La pop star voulait se faire tatouer « 7 Rings » en référence à son dernier tube. Le résultat est tout autre…


Un tatouage peut parfois en cacher un autre. Ariana Grande vient de l'apprendre à ses dépens. La chanteuse de 25 ans voulait fêter à sa manière le succès de son dernier titre « 7 Rings » , dont le clip cumule déjà plus de 100 millions de vues sur YouTube. Mais les caractères japonais qu'elle s'est faite tatouer sur la main ont suscité une crise de fou rire.

De "7 rings" à "shichirin"

Les internautes nous expliquent en effet qu'on ne lit pas « 7 anneaux », mais plutôt « barbecue à la japonaise » en kanjis. Une technique de cuisson que l'on appelle aussi « shichirin ».

Un nouveau passage express chez le tatoueur s'impose donc pour Ariana Grande.