"Je doublais vocalement, pas physiquement, même si j’aurais pu". La star de Parents, mode d’emploi a dévoilé ses galères du début de carrière. "L’après-midi, je travaillais dans un magasin, le soir dans un restaurant, et de temps en temps, je doublais des films pornographiques." 

Avant de poursuivre devant une Anne Roumanoff médusée: "T’essaies de suivre la rythmique si je puis dire. Ils ne se prennent pas la tête sur les intrigues de films pornos. Les dialogues, on s’en fout un peu !" 

Aucun regret toutefois pour Arnaud Ducret. "À l’époque, il n’y avait pas Internet comme maintenant où tout est visible très rapidement sur le Net. C’est bête, mais il y a plein de doubleurs qui commencent comme cela !"