La guerre en Ukraine émeut le monde entier et a déclenché un élan de solidarité exceptionnel. Nombreux sont les personnalités à venir en aide au peuple ukrainien. Parmi elles, Arthur, animateur emblématique de TF1 et producteur de nombreuses émissions à succès. Très ému par le conflit, ce dernier a pris l'avion pour Lublin en Pologne, lundi dernier, pour apporter son aide aux côtés de l'association Sauveteurs Sans frontières (SSF). Nous avons tous un point commun : nous sommes horrifiés par les images qui nous viennent d’Ukraine. Bouleversés par les visages de ces femmes et de ces enfants qui doivent marcher des heures pour fuir l’horreur de la guerre, en laissant leurs maris et leurs proches", explique l'animateur dans une vidéo postée la veille sur les réseaux sociaux.

Comme il l'explique, Arthur a d'abord "affrété un avion et de le remplir de vivres, de médicaments, de brancards, de sérums, de fauteuils roulants…" et s'est ensuite rendu physiquement sur place. Dans une série de vidéos qu'il partage sur Instagram, le présentateur de Vendredi tout est permis fait suivre ses aventures à ses followers. "On vient d'atterrir à Lublin et on part à Medyka, à la frontière ukrainienne. Nous allons retrouver les différentes associations à qui nous allons livrer nos colis."

"Nous venons d'arriver à la frontière. Derrière moi, c'est l'Ukraine. Il règne un incroyable silence", commente Arthur en se filmant lui-même. "Il y a beaucoup de gens qui attendent pour accueillir les gens qui traversent. (...) Dans un bazar très organisé, il y a des ONG qui accueillent des gens, qui leur donnent à manger, qui leur donnent des vêtements. Je vais aller filmer." Il se répète: "Ce qui est le plus impressionnant, c'est le calme, c'est dingue."

Tout en aidant, notamment à décharger les camions, Arthur donne la parole aux bénévoles français venus prêter main-forte. Parmi eux, Martin, Strasbourgeois qui a fait le voyage seul en camping-car pour venir en aide aux Ukrainiens. "D'être ici, ça fait du bien parce qu'on a pouvoir les aider. Emotionnellement, c'est très dur", dit ce dernier à la caméra. Mais également des Français venus fournir des produits pour bébé ou encore des pompiers volontaires. Jusqu'au bout de la nuit, l'animateur a tenu la caméra de son appareil allumée, filmant le nombre de personnes arrivant à la frontière et celles venues les accueillir. Un beau geste de solidarité et de générosité de la part de l'animateur.