La casquette noire enfoncée sur sa tête n'aura pas suffi. De sortie dans un steakhouse prisé de Los Angeles, Dr. Dre a été aperçu aux côtés d'une mystérieuse jeune femme – il s'agirait en réalité de la chanteuse Apryl Jones – simplement vêtue d'un soutien-gorge tout en transparence et d'une veste ouverte à motif pied-de-poule.

Le moment a rapidement fait le tour de la presse américaine alors que le producteur de 55 ans, qui se remet tout juste d'une rupture d'anévrisme, a entamé un divorce des plus houleux avec sa femme, Nicole Young. Une bataille à couteaux tirés qui n'est pas encore entérinée.

Dans une déposition volontiers décrite comme explosive en janvier, la femme du rappeur avait notamment affirmé avoir subi des années de violence physique et émotionnelle au cours de leur mariage. Elle y racontait notamment une scène glaçante où il lui aurait calé un pistolet sur la tempe. Plus récemment, Nicole Young a entamé une procédure pour faire la chasse à trois maîtresses supposées de Dr. Dre et aux luxueux cadeaux offerts par celui-ci. Parmi eux ? L'achat d'une maison d'un montant de 2 millions de dollars en 2019.

Dernièrement, le célèbre producteur a accepté de payer 1.65 million d’euros par mois de pension compensatoire temporaire à sa future ex-femme.