Harry et Meghan ont annoncé ce dimanche que la duchesse de Sussex avait donné naissance vendredi matin à Lilibet, 3,5 kilos, et que "tout le monde se portait bien". Une annonce qui intervient donc deux jours après la naissance de l'enfant. Pour Archie, leur premier enfant, le couple avait déjà procédé de la même manière. Il avait attendu trois jours avant d'annoncer la bonne nouvelle au reste du monde.

Comme l'expliquent plusieurs médias britanniques, il est pourtant de tradition qu'une naissance d'un membre de la famille royale soit annoncée le plus vite possible. Pour les accouchements de Kate Middleton, la femme de William, Buckingham Palace avait à chaque fois fait une annonce lorsque le travail avait commencé, puis lorsque le bébé était officiellement né.

En agissant de la sorte, les Sussex prouvent une fois de plus qu'ils restent les maîtres de leur communication et qu'ils choisissent ce qu'ils veulent dire et ne pas dire. Comme pour la première grossesse de Meghan, ils ont par exemple refusé de révéler dans quel hôpital l'accouchement avait eu lieu. Un désir de vie privée qui coïncide avec leur décision de s'écarter de la famille royale britannique. Depuis avril 2020, le couple a ainsi choisi de se mettre en retrait et vit à présent en Californie, où ils enchaînent les projets.