Daniel Craig, Monica Bellucci, Léa Seydoux, mais aussi un trio princier: une avant-première mondiale ultra-glam à Londres.

"Spectre" est peut-être LE film le plus attendu de cette fin d'année (allez, avec Star Wars VII, on l'accorde aux fans de la saga). En effet, cela faisait près de trois ans que l'agent secret le plus connu de la planète n'avait pas rempli une mission pour la Couronne britannique. Succéder au succès critique et public que fut "Skyfall" n'est évidemment pas chose aisée...

Mais en termes de glamour et de paillettes, le contrat est déjà respecté: on en a eu pour son argent à Londres, où le film était présenté en avant-première mondiale. Sur le tapis rouge se sont succédé des pointures du ciné et du style telles que Daniel Craig, Léa Seydoux et Monica Bellucci (normal, ils forment un trio de choc dans le film). Mais le Royal Albert Hall a également accueilli un trio princier: le prince William, son épouse Kate et son jeune frère Harry étaient eux aussi présents, tout smok' et robe griffée dehors ! 

© Photo News
C'est Jenny Packham qui s'est chargée d'habiller la future reine d'Angleterre pour l'occasion, proposant une robe bleu pâle en soie. Le détail chic: des épaules et un dos savamment cachés sous un voile transparent. Cheveux relevés, elle arborait également une pochette scintillante elle aussi signée Packham, ainsi que des boucles d'oreilles Robinson Pelham et des chaussures Jimmy Choo, indique la presse britannique.

Parmi les personnalités aperçues sur le red carpet, on a noté la présence de la chanteuse Natalie Imbruglia, la talentueuse Rachel Weisz, l'épouse de Daniel Craig à la ville, Ronan Keating, leader de feu le groupe Boyzone, Patrick Dempsey, le joueur gallois du Real Madrid Gareth Bale, le redoutable Christoph Waltz, lui aussi à l'affiche du film, Ralph Fiennes, qui a pris la relève de Dame Judi Dench dans le rôle de M, Naomie Harris, alias Moneypenny dans le film, Will.I.am, Sam Smith, interprète de la chanson du générique, Shirley Bassey, dont personne n'a oublié son "Goldfinger", le comédien Ben Wishaw, et bien d'autres. 

Bien que Daniel Craig ait apporté une image plus brute de décoffrage au personnage de James Bond, ce dernier parvient toujours à drainer ce qui se fait de plus glam' en matière de people...