La chanteuse, invitée dans l'émission française "On n'est pas couché" s'est emportée sur la société qu'elle affirme "pédophile" qui impose quasiment aux femmes l'épilation intégrale.

Alors que l'aisselle poilue de la maman de Leonardo DiCaprio a provoqué un tollé la semaine dernière alors qu'on voyait la jeune femme et son compagnon porter haut leur petit enfant de 2 ans sur une photo datant des années 70, le sujet des poils revient à nouveau sur le devant de la scène.

Ce samedi, Axelle Red était invitée par Laurent Ruquier à « On n'est pas couché » sur France 2. La chanteuse a pu glisser quelques mots sur son nouvel album « The Songs » reprenant ses plus grands tubes en version acoustique avant d'être taquinée et interrogée sur tout autre chose par les chroniqueurs de l'émission.

Ce soir-là, Léa Salamé avait décidé de revenir sur une déclaration d'Axelle Red qui avait affirmé en octobre dernier qu'"une femme sans poil" ressemblait "à un enfant" . Loin de ne plus s'y reconnaître, la mère de trois adolescentes a persisté : "Les filles de nos jours, les adolescentes, elles ne savent plus si on a le droit d'avoir un poil. Et moi je trouve, très sincèrement, que c'est le résultat d'une société pédophile. Quand on voit les signes de beauté qu'on a dans notre société, ce sont très souvent des signes d'enfance." Pour sa part, elle déplore de "vouloir enlever tous ses poils, jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus aucun".

La chanteuse n'a jamais caché ses combats féministes pour les droits des femmes et s'est toujours mobilisée contre les violences, les abus sexuels, le trafic humain, ...

Yann Moix a conclu en déclarant ensuite "Eh bien je viens de me faire traiter de pédophile ce soir..." Et à la question de Laurent Ruquier qui lui demande si les femmes d'âge mûr peuvent faire aussi une épilation intégrale, Axelle Red préfère aussi tackler en ironisant...