Mariée au footballeur Onder Turaci depuis seulement 4 mois, l’ancienne Miss Bruxelles l’accuse de violences

BRUXELLES À 19 ans, et après seulement 4 mois de mariage, Ayse Ozdemir demande déjà le divorce. Celle qui avait remporté l’écharpe de Miss Bruxelles l’an dernier et avait concouru aux côtés de Justine de Jonckheere au titre de Miss Belgique regrette sa romance avec le footballeur Onder Turaci, un ancien défenseur du Standard.

“Nous nous sommes mariés en Turquie il y a quatre mois, mais il n’a pas voulu faire de fête ”, nous confie la jeune Miss. “Un soir, nous étions à l’hôtel en Turquie et Onder écoutait de la musique. Il était saoul et il s’est fait un film. Il a mal compris certains de mes propos et il a cru que j’avais une histoire avec le chanteur qui passait à la radio. Il s’est alors mis à me frapper.

Un accès de violence qui a laissé des traces. “Je me suis retrouvée avec les deux yeux au beurre noir et le visage gonflé .” Suite à ces actes de violence, Ayze n’a pourtant pas porté plainte. “Vous savez, en Turquie, cela ne se passe pas comme en Belgique. Les démarches sont plus longues et je ne les ai pas faites. Et puis, j’avais peur.”

Après cet événement, le footballeur demande à son épouse d’aller passer quelque temps auprès de sa famille. “Je suis restée chez ses parents à Liège alors que, pendant ce temps-là, il partait en vacances avec des amis. Nous devions nous marier en Belgique le 11 mai, mais, deux semaines avant la cérémonie, il m’a appelée pour me dire qu’il ne voulait plus que je fasse partie de sa vie et que le mariage ici était annulé.

Évidemment, la nouvelle surprend la jeune femme. “En plus, c’était lui qui m’avait courtisée, lui qui m’avait demandée en mariage ! Je lui ai dit que j’allais parler autour de moi des actes qu’il avait eus. Il a fait des menaces et m’a dit qu’il me tuerait si j’en parlais.”

Mais même face à ce chantage, Ayze a préféré en parler… et demander le divorce en Turquie. “Je viens de commencer les démarches. J’ai trouvé un avocat. Tout est fini, il m’a trop déçue .”

Une actualité qui risque bien de ternir l’image du joueur. “Mais ce n’est pas la première fois que de tels faits se passent. Il s’était déjà fait virer d’un club de foot après avoir été violent ”, avance l’ancienne Miss qui désire maintenant pouvoir tourner la page de cette triste histoire.



© La Dernière Heure 2011