Affaiblie par la maladie de Lyme, Bella Hadid n'en reste pas moins l'un des mannequins les plus actifs et demandés de la planète mode. Si le port altier et la démarche millimétrée sont de mise sur les podiums, la soeur de Gigi a offert un rare aperçu côté coulisses.

"Maladie invisible"

"Vivre avec une maladie auto-immune = toujours trouver du temps pour mes intraveineuses", a écrit sur Instagram celle qui fut diagnostiquée positive en 2012, tout comme son frère Anwar et sa mère Yolanda avant elle. Photos à l'appui.

Cette condition transmise à l'homme par une morsure de tique, elle l'a décrit comme une "maladie invisible". La jeune femme de 24 ans en a égrainé les symptômes par le passé. "Douleurs aux articulations", "nausée", "difficulté à marcher", sont ceux qu'elle a confié ressentir au quotidien. En août 2020, le topmodel révélait aussi que la maladie de Lyme était devenue plus "agressive" à partir de ses 18 ans. Selon la RTBF, 12 000 personnes en moyenne contractent la maladie de Lyme en Belgique chaque année.