Bertrand Cantat a obtenu une permission de Noël jusqu'au 27 décembre

TOULOUSE Bertrand Cantat, le chanteur du groupe Noir Désir condamné à huit ans de réclusion par le tribunal de Vilnius (Lituanie) le 29 mars 2004 pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant, a bénéficié d'une permission de Noël, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Il a quitté le centre détention de Muret (Haute-Garonne) vendredi en toute discrétion "sans comité d'accueil".

Le leader du groupe bordelais a obtenu une permission de Noël du vendredi 22 au mercredi 27 décembre, "comme de nombreux détenus", a précisé Paul Michel, procureur de la République de Toulouse. "Ces permissions s'inscrivent dans un cadre légal et sont une pratique courante. Bertrand Cantat exécute sa peine sans bénéficier de traitement de faveur".

Le chanteur est incarcéré à la prison de Muret depuis le 28 septembre 2004 après sa condamnation le 29 mars 2004 par le tribunal de Vilnius à huit ans de réclusion pour le meurtre de l'actrice Marie Trintignant. Dans la nuit du 27 au 28 juillet 2003, une violente altercation avait éclaté entre le chanteur et sa compagne. L'actrice était décédée le 1er août 2003.