Plus c'est gros, plus ça passe ? Peu après le "Sussexit", l'ancienne actrice et le prince Harry scellaient un accord d'un montant de 21 millions d'euros avec Spotify. Mais depuis 2020, silence radio. Un mutisme qui avait fait grincer des dents outre-Manche. Mais ça y est : Meghan Markle a enfin levé le voile sur son projet de podcasts pour le géant suédois.

Bientôt breveté ?

Archetypes, tel est le nom de la série audio consacrée aux stéréotypes qui tentent "d'enfermer les femmes" via des diktats érigés par la société. La duchesse va s'entourer de tout un panel d'experts et de "femmes qui ne savent que trop bien comment ces typographies façonnent nos histoires", rapporte Vanity Fair. Dans le même temps, on apprend que le couple a tenté de déposer le mot aux racines grecques "archétype" pour en devenir propriétaires. 

Une demande a été formulée en ce sens auprès l'Office des brevets et des marques des États-Unis le mois dernier. Rien que ça. La démarche, récurrente chez les Sussex, ne passe pas chez tout le monde. "Ce doit être la tentative le plus bête et la plus audacieuse en vue de 'posséder' un mot", déplore notamment le Greek City Times sur son site.

Tout n'est pas gagné puisque des entreprises pourraient contester cette demande abracadabrantesque.