Le cinéma ne me réussit pas, j’attendrai mon heure

<>

PARIS Après son échec cuisant au cinéma dans Missionnaire , Jean-Marie Bigard a compris que le septième art et lui ne formaient pas bon ménage. “Le cinéma ne me réussit pas, j’attendrai mon heure” déclare-t-il lucidement dans une interview donnée au Parisien .

Après les polémiques qu’il a soulevées par des propos discutables sur le 11 septembre et la mystérieuse séparation avec sa femme quelques mois après la naissance de leur fils, l’humoriste sort d’une période plutôt sombre. “Des fois, dans la vie, t’as l’impression que tu prends des coups sur la tête à chaque fois que tu sors de chez toi. Je suis monté tellement haut que c’est normal, je subis la loi du balancier. Il redescend très vite, très bas, mais après il remonte. Je suis dans cette phase. J’ai décidé de revenir à la case départ : Bigard, le comique préféré des Français moyens” .

S’il a mordu la poussière au cinéma, Jean-Marie rêve maintenant de télévision. “J’ai très envie de faire un héros récurrent pour TF1. Je suis en train de travailler sur un projet” . Une sorte de Joséphine, ange gardien au masculin ou un Navarro nouvelle vague ?



© La Dernière Heure 2010