Bob, le frère de Harvey Weinstein enfonce encore le clou par rapport à son frère dont il ignorait "à quelle espèce de prédateur" il avait affaire. Les deux frères ne se parlaient plus depuis 5 ans.

Ils ont lancé ensemble leur société Miramax en 1979 mais rapidement, les deux frères n'ont plus évolué dans les mêmes sphères. Aujourd'hui Robert Weinstein dresse un portrait épouvantable de son frère aîné qui " traitait les gens comme de la merde tout le temps".

Un long article du The Hollywood Reporter est consacré à Robert dit Bob Weinstein, le frère cadet de Harvey Weinstein. Celui-ci ne fait rien pour soutenir son frère qui vient d'être exclu de l'Académie des Oscars et avec qui il n'entretenait plus qu'une relation épisodique et quasi-uniquement professionnelle. «Ces cinq dernières années, j'ai dû lui parler dix fois, explique-t-il. Depuis que nous avons lancé la société Dimension Films, nous dirigeons deux entreprises distinctes. Je n'ai donc jamais rencontré la plupart des gens avec qui il travaillait. C'était mon souhait que de mener une existence séparée de la sienne.»

"Je n'avais aucune idée de l'espèce de prédateur qu'il est"

Le portrait qu'il trace de l'homme "arrogant" qu'est son frère est accablant. Ainsi, il "traitait les gens comme de la merde tout le temps", même lui, son frère. Concernant les relations sexuelles multiples de Harvey, il se dit "au courant de "l'infidélité et du caractère volage" de l'ancien magnat de Hollywood, ce qui le rendait "malade" pour sa belle-soeur Georgina Chapman, tout en affirmant qu'il était persuadé que ces rapports étaient consentants. "Je n'avais aucune idée de l'espèce de prédateur qu'il est", remarque-t-il avec horreur et émotion.

"Qui m'a vendu ?" est sa principale préoccupation

Le rapport conflictuel entre les deux frères est connu, de même que le caractère tyrannique de Harvey Weinstein dont la principale préoccupation serait de savoir qui l'a "vendu". "C'est incroyable que, même maintenant, sa seule préoccupation soit de savoir qui l'a vendu. Je n'ai pas entendu le moindre regret vis-à-vis des victimes. Il n'a aucun remords. Je lui ai parlé deux fois depuis l'affaire, espérant entendre “Mon Dieu, mais qu'ai-je fait?”, mais je n'ai rien entendu de tel", argumente Bob Weinstein qui nie toute implication dans l'éclatement de l'affaire.

Il est en revanche très en colère aussi pour leur société. "Savez-vous à quel point je suis dégoûté? J'ai divorcé avec mon frère il y a cinq ans. Il a blessé tellement de personnes... Je ne peux pas défendre l'indéfendable. On ne veut pas le laisser gagner. Mon frère est celui qui doit payer pour tout, que cela soit criminel ou autre. Mais je ne pense pas que les employés de l'entreprise ou l'entreprise elle-même doivent payer."

La Weinstein Company est effectivement en train de voir son avenir s'obscurcir sérieusement.