Quand une vidéo vous coûte cher. C'est en tout cas ce que Brahim Bouhlel, connu pour son rôle dans la série à succès Validé, ainsi que l’influenceur Zbarbooking peuvent confirmer. Ce mercredi, les deux hommes ont été condamnés à 1 an de prison, dont 8 mois ferme. Hedi Bouchenafa, également présent sur la vidéo, avait déjà quitté le Maroc avant l'ouverture de l'enquête et n'a pour le moment pas été poursuivi.

Mais que reproche-t-on aux trois humoristes ? Souvenez-vous, début avril, une vidéo était diffusée sur les réseaux sociaux et avait créé une vive polémique. Dans celle-ci, les trois hommes, rassemblés dans un restaurant au Maroc proféraient tous les trois des insultes. Brahim Bouhlel avait notamment lancé : "La dernière personne qui m’a mal parlé au Maroc, j’ai sorti une liasse et je l’ai baffée en dirhams." L'acteur de la série Validé filme ensuite ses deux camarades en continuant d'être insultant envers des enfants, présents à visage découvert. "Salut bande de fils de p****."

Peu de temps après la diffusion de la vidéo, l'acteur a tenu à s'excuser sur son compte Instagram. "Je souhaite présenter mes plus sincères excuses au peuple marocain, débute-t-il avant de poursuivre. "C'était complètement parodique, je jouais un personnage. J'ai essayé d'être drôle, mais je reconnais que je me suis totalement planté…"

Malgré ces excuses, le mal était fait. Deux des trois protagonistes de la vidéo ont été placés en garde à vue pour "diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement" et "détournement de mineur" avant d'être condamnés. Et selon les chefs d'accusation retenus, "ils risquaient jusqu'à cinq de prison", a indiqué l'avocat Mourad Elajouti, à l’origine du signalement de la vidéo au parquet.

Les deux prévenus devraient faire appel, a déclaré Me Rghioui à l'AFP.