À l’heure où le Royaume-Uni fait face à une vague importante du variant Omicron, Brian May, le complice de Freddy Mercury, a tenu à rassurer ses fans : il va bien. Touché par le Covid-19, il exhorte néanmoins le public à se montrer prudent, particulièrement en cette fin d’année, synonyme d’agapes. " Jour 7 - et il me semble que la ligne rouge positive de Covid est moins forte aujourd’hui. Donc, j’ai l’impression que mon système immunitaire, avec l’énorme aide de trois piqûres de Pfizer, est maintenant en train de gagner la bataille contre l’envahisseur. Alors n’ayez PAS peur - il y a une vie après le Covid ! Mais faites attention… Vous ne voulez pas de ça, et votre famille non plus ", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Afin d’être sûr de s’être bien fait comprendre, Brian May a également posté une vidéo dans laquelle il explique comment il a contracté le virus. " Nous nous promenons tous dans la peur de ce qui se passerait si nous attrapions cette terrible maladie. Eh bien, c’est un peu ironique pour moi et nous avons été incroyablement prudents, Anita et moi-même, n’allons vraiment nulle part et ressemblons à des ermites depuis environ 20 mois. Puis samedi dernier, nous avons décidé d’aller à un déjeuner d’anniversaire, et nous avons pensé, eh bien, c’est la dernière fonction sociale à laquelle nous irions, nous allons tenter le coup. " Il a suffi de cette "imprudence" pour qu’il soit contaminé. "Nous pensions que nous étions dans une bulle sûre, donc nous ne portions pas de masques… Le nouveau variant semble être si incroyablement transmissible que je ne suis même pas sûr que cela aurait été sûr, cette chose se propage à un rythme si alarmant. C’est comme la pire grippe que vous puissiez imaginer", a-t-il conclu.