Défenseuse de la planète et des animaux, l’actrice de 86 ans a déclaré ceci à Paris Match au sujet de la Covid-19. " Je crains que le coronavirus et d’autres épidémies qui déjà s’annoncent ne remettent douloureusement les pendules à l’heure", commence Brigitte Bardot, dans le magazine, pour qui les humains sont beaucoup trop nombreux sur Terre. "Quand les cinq milliards d’êtres humains en trop sur cette terre auront disparu, la nature reprendra ses droits." Avant d’ajouter que "la Covid-19 est une sorte d’autorégulation de cette démographie que nous sommes incapables de contrôler. L’être humain n’ayant pas d’autre prédateur que lui-même, seules les forces naturelles peuvent le contraindre à la raison."