Dans un nouveau documentaire, les rois de la K-Pop dévoilent les coulisses de leur tournée mondiale.

Nouveau record pour le groupe sud-coréen. Après avoir explosé à de nombreuses reprises les compteurs de vues de YouTube, le boys band enregistre cette fois celui du plus grand événement organisé au cinéma de tous les temps. Diffusé dans 110 pays, comme le Japon, l’Inde, le Brésil ou encore la Belgique, le documentaire Bring The Soul retrace leur dernière tournée vue des coulisses. Un long métrage visible à voir jusqu’au 11 août en salle. Dans un cinéma de Bruxelles, les fans sont venus en nombre pour se sentir au plus proche de leurs artistes préférés.

Si vous êtes passé à côté du giga phénomène BTS, petit récapitulatif express. Crée en 2013 par l’agence Big Hit Entertainement, Bangtan Sonyeondan ou Beyond The Scene est composé de trois rappeurs et de quatre chanteurs : RM, Jin, Suga, J-Hope, Jimin, V et Jungkook. Ces sept jeunes se sont rapidement imposés comme les superstars de la K-Pop et sont devenus les meilleurs représentants de ce style musical à l’international. Ils préparent déjà leur quatrième tournée mondiale et viennent de remplir à deux reprises le Stade de France à Paris en juin dernier. Il s’agit de leur précédente tournée, intitulée Love Yourself, qui est au cœur de ce documentaire.

Entre août 2018 et avril 2019, le groupe a écumé les stades d’Asie, comme celui de Séoul - 90 000 places - à deux reprises, d’Amérique, où il a rempli quatre fois le Staples Center de Los Angeles - 84 000 places - et ceux d’Europe, que ce soit Londres, Berlin ou Paris. C’est sur les toits d’un immeuble de la capitale française qu’on retrouve les sept jeunes artistes. Autour d’un verre de vin, ils discutent de leurs ressentis de ces concerts, se moquent des habitudes sur scène des uns et des autres. Ils se connaissent presque par cœur après autant de temps passer sur la route.

Entre des extraits de leurs performances scéniques et moments intimes dans les coulisses, Bring The Soul tient surtout à redonner une dimension humaine à ces superstars. Ils avouent sans embarras que cette tournée a été très éprouvante, entre les blessures, la fatigue et la nervosité de se produire devant autant de personnes. "J’aurais pu faire mieux", s’exclame en pleurs Jung-Kook, après le concert donné dans la capitale de leur pays. Au tour de TaehYung (V) de fondre en larmes car il a perdu sa voix. "Prenons une photo, immortalisons tes émotions", lance l’un des membres du groupe.

Les gars de BTS n’ont pas peur de montrer leurs faiblesses, leur sensibilité, leurs émois. Et c’est sans aucun doute cela que leur ARMY, nom de leur fan base, apprécie. Les chanteurs sud-coréens aiment également se prendre dans les bras pendant les concerts, ils n’ont pas honte de montrer des marques de tendresse. L’air de rien, ils redéfinissent les codes de la masculinité. Ils s’apprêtent, portent parfois des jupes, se maquillent, prennent soin d’eux. Ils changent les perceptions de la vision occidentale associée à la "virilité".

Tous ces éléments participent à l’augmentation constante de leur popularité. Un succès phénoménal qui est parfois un peu dur à gérer. Lors d’une balade dans les rues de Berlin, Kim Nam-Joon (RM) confie qu’il aimerait pouvoir se rendre simplement au supermarché, sans garde du corps. "Il y a toujours un prix à payer", se désole le chanteur de 24 ans. Tout au long du film, les rois de la K-Pop se mettent la pression pour être à la hauteur des attentes de leurs fans. Ils doutent beaucoup, veulent toujours faire mieux. Ils semblent exténués. Un peu de repos leur fera certainement le plus grand bien.