Ce 19 avril, Johnny Depp a pris la parole pour la première fois à la barre du tribunal de Fairfax, à Washington. Enfance teintée de violence maternelle, abus de drogues, bannissement à Hollywood... l'acteur de 58 ans n'a évité aucun sujet dans le procès explosif qui l'oppose à Amber Heard. Il y a révélé une anecdote qui semble en dire long sur la relation toxique qu'il entretenait avec l'actrice.

"Elle est devenue une autre personne" 

"Je travaillais beaucoup, et quand je rentrais du boulot, j'arrivais à la maison, elle m'asseyait, me tendait un verre de vin et m'enlevait mes bottes avant de les mettre sur le côté. Je n'avais jamais vu ça de ma vie, mais c'est devenu régulier, comme une sorte de routine", a confié Johnny Depp. "Une nuit, je rentre à la maison et elle est au téléphone. J'ôte mes botes, et tout d'un coup, mademoiselle Heard s'approche de moi avec cette flamme dans le regard : 'Qu'est-ce que tu viens de faire ? Mais qu'est-ce que tu viens de faire ? (...) Tu as enlevé tes bottes.' J'ai répondu qu'elle était occupée. 'Non, non, non, c'est mon job. Tu ne fais pas ça, je fais ça.'", s'est-il rappelé.

 

"Je me suis arrêté un moment sur le fait que ça l'avait manifestement secouée ou bouleversée que je brise ses règles et sa routine", a-t-il ajouté. "Une fois que l'on commence à remarquer ça, d'autres petites choses font surface. Puis, en un an et demi, c'est comme si elle était devenue une tout autre personne", a-t-il conclu. 

Aujourd'hui, Amber Heard réclame à l'acteur pestiféré 100 millions de dollars de dommages et intérêts.