Elle aime l'art, passer du temps à Balmoral et s'occuper des enfants de Kate et William dès qu'elle en a l'occasion. Pour toutes ces raisons et d'autres encore, Lady Louise Windsor est devenue la petite-fille préférée d'Elizabeth II. Ce que l'on sait moins, c'est que la fille de 17 ans de Sophie de Wessex souffre d'une maladie nommée l'ésotropie.

Forme de strabisme particulièrement marquée, la maladie provoque une convergence des yeux qui peut grandement détériorer la vue dans les cas les plus graves. Enfant prématurée, celle qui a fait une apparition remarquée lors des funérailles du prince Philip le 17 avril a dû être opérée pour ne plus loucher. "Les bébés prématurés peuvent souvent avoir des strabismes parce que les yeux sont la dernière chose à être vraiment finalisée chez eux", a récemment confié l'épouse du Prince Edward lors d'une interview relayée par Cnews

© AFP

Si des verres correcteurs viennent généralement à bout de l'ésotropie, Louise Mountbatten-Windsor a dû passer par la case chirurgie pour éviter qu'un oeil ne devienne plus dominant que l'autre. "Aujourd’hui elle va bien et sa vue est parfaite", a tenu à souligner Sophie de Wessex, figure qui a pris de plus en plus de poids au sein de la famille royale britannique ces dernières années.