"Maintenant, à ce stade, je ne peux qu’en rire." Comme environ 5% des femmes, Jada Pinkett Smith souffre d'alopécie, symptôme dermatologique qui entraîne des chutes de cheveux, de poils voire de sourcils, soudaines et violentes. Une condition source de complexes que la compagne de Will Smith a voulu dédramatiser dans une vidéo.

"J'ai tremblé de peur"

"Vous savez tous que j’ai lutté contre l’alopécie et tout d’un coup, un jour, regardez cette ligne juste ici. C’est apparu comme ça et je vais avoir de plus en plus de mal à le cacher, alors j’ai pensé que je devais juste le partager avec vous pour que vous ne posiez pas de questions", a confié l'actrice de 50 ans. Désormais, la maman de Willow et Jaden assume pleinement son crâne glabre. Mais ce ne fut pas toujours le cas. 

"C’était terrifiant quand ça a commencé. J’étais sous la douche un jour et j’avais juste des poignées entières de cheveux dans es mains. Je me suis dit que je devenais chauve. C’était la première fois de ma vie que j’ai littéralement tremblé de peur", avait-elle révélé en 2018. En juillet, Jada Pinkett Smith passait un cap en laissant sa fille lui raser le crâne. Un lâcher-prise salvateur.