Des séquelles durables. C'est à 11 ans que Billie Eilish a été confrontée à la pornographie en ligne, chamboulant complètement son rapport à la sexualité. La chanteuse, 20 ans ce 18 décembre, a décortiqué ce qui était devenu une addiction sur les ondes de Sirius XM.

"Aucun vagin ne ressemble à ça"

"En tant que femme, je pense que le porno est une honte. J'avais l'habitude de regarder beaucoup de porno, pour être honnête. J'ai commencé à regarder du porno quand j'avais, genre, 11 ans", a-t-elle confié à l'animateur Howard Stern. "Je pense que ça a vraiment détruit mon cerveau. Je me sens dévastée d'avoir été exposée à autant de porno", a-t-elle souligné, écoeurée. "Les premières fois que j'ai eu des relations sexuelles, je ne disais pas non à des choses que je ne voulais pas vraiment. Je pensais que c'était ce qui m'attirait", a-t-elle déploré.

Elle a notamment fustigé l'apparence des vagins mis en avant par l'industrie pornographique. "Aucun vagin ne ressemble à ça. Le corps des femmes ne ressemble pas à ça", a-t-elle souligné. La démarche rare de Billie Eilish a été applaudie sur les réseaux sociaux.