Il n'a pas pu rester de marbre. De passage sur la BBC pour une interview, Albert II a confié qu'il avait peu goûté le grand déballage médiatique de Meghan et Harry aux États-Unis. L'époux de Charlène de Monaco en a profité pour glisser un conseil avisé au prince Harry.

"Ce genre d'étalage public de son mécontentement, pour ne dire que ça, ces conversations-là doivent avoir lieu dans les recoins intimes du carcan familial. Cela n'a pas besoin d'être déballé dans la sphère publique comme ça", a-t-il tranché sur la chaîne britannique. "Ça m'a dérangé. (...) Ce n'était pas la forme appropriée pour ce type de discussion", a-t-il souligné. Toutefois, le prince monégasque a concédé "concevoir la pression qu'ils ont subie". "Je lui souhaite le meilleur", a-t-il déclaré au sujet du petit-fils d'Elizabeth II. "C'est un monde compliqué et j'espère qu'il aura le discernement et la sagesse pour faire les bons choix".