La star du programme “Keeping Up with the Kardashians" vient d'annoncer sa candidature au poste de gouverneur de Californie. Il s'agit de l'une des plus importantes candidatures à une fonction publique par une personne transgenre aux États-Unis. Militante républicaine de longue date, elle avait d’ailleurs voulu être la vice-présidente de Kanye West si ce dernier avait été élu à la Maison-Blanche.

Sur Twitter, elle a annoncé que tous les documents nécessaires à sa candidature avaient été déposés. "Ce sera une campagne de solutions, qui fournira une feuille de route de retour à la prospérité pour redresser cet État et enfin nettoyer les dommages que Newsom a causés."

Dans un communiqué, elle défend les grandes idées du parti républicain. Elle critique notamment le ralentissement de l'économie en raison de la crise sanitaire et le fait que les établissements scolaires aient dû fermer. Elle mentionne ainsi "des impôts trop élevés, qui détruisent les emplois, font souffrir les familles et font peser un fardeau particulièrement lourd sur les plus vulnérables."

Normalement, le poste de gouverneur de Californie n'est pas à pourvoir puisqu'il a été élu en 2018. Néanmoins, l'actuel gouverneur est largement critiqué pour sa gestion de la crise. Le parti républicain l'accuse d'être « dictatorial » et compte lancer une procédure de destitution. Plusieurs autres personnes ont d'ailleurs fait valoir leur intention de postuler pour le poste, comme l'actuel maire de San Diego.

Pour rappel, ce n'est pas la première fois qu'une personnalité publique tente d'user de sa notoriété pour se faire élire à ce poste. Il y a près de 20 ans, c'était Arnold Schwarzenegger qui devenait gouverneur de Californie.