Elle a fait beaucoup parler d'elle cet été suite au clash avec Pierre-Jean Chalençon. Mais ce sont d'autres révélations que Caroline Margeridon vient de faire dans l'émission "L'instant de Luxe" sur Non Stop People.

L'acheteuse phare d'Affaire conclue a en effet été interrogée sur son physqiue. A 53 ans, Caroline Margeridon, qui n'hésite pas à partager des photos d'elle sur les réseaux sociaux, attire l'attention de nombreux internautes et téléspectateurs. Certains l'accusent d'ailleurs d'avoir eu recours à la chirurgie esthétique. 

"On va régler le problème direct!", confie-t-elle à l'interview, faisant référence aux nombreux commentaires sur son physique et notamment sur ses décolletés plongeants. "J'ai attaqué le botox, je devais avoir 35 ans. Ça permet de ne pas avoir de rides, c'est le pied et ça ne fait pas mal..."

Avant d'ajouter: "Au niveau du physique, soyons honnête, j'ai du pot ! Maintenant, je le dis : effectivement pendant les vacances, je me suis amusée à faire pas mal de vidéos un peu “privées”. Je ne sais pas cuisiner mais j'ai fait des sardines en maillot de bain. Moi, je fais des vidéos, je les balance et je ne les regarde pas. Les gens se sont rendus compte que j'avais un décolleté qui est plutôt chouette. Eh bien, j'ai refait mes seins! Je n'en ai rien à faire de le dire!"

Caroline Margeridon affirme assumer pleinement, et dénonce d'ailleurs toutes ces "nanas qui disent 'Je n'ai rien fait' et ont des bouches de mérou, la tronche comme ça et limite le trou du derrière dans le dos".

Quant aux raisons qui l'ont poussée à passer à la chirurgie esthétique, l'acheteuse explique: "Quand j'étais enfant on m'appelait Jane Birkin. J'étais plate! [...] J'avais 2-3 jours, je n'avais rien à faire. J'ai appelé l'un de mes meilleurs amis que je connais depuis plus de 30 ans et je lui ai dit : 'T'as rien à faire ? Tu veux pas me refaire un peu les doudounes?' Voilà, une petite lubie ! Finalement, quand j'ai un soutien-gorge, ça n'a pas changé grand-chose à ma morphologie mais au moins quand il fait chaud, plus de soutif ! Ça c'est chouette ! Il faut arrêter de parler de la chirurgie esthétique en disant “on est contre”. Vivons avec notre temps !"