Malgré l'Oscar, l'actrice garde un souvenir difficile du film Blue Jasmine.

Si le film Blue Jasmine a permis à Cate Blanchett de remporter un Oscar, l'actrice en garde un souvenir difficile, voire douloureux. Dans un entretien pour le magazine M du Monde, elle revient sur le tournage, une expérience qu'elle qualifie de « violente » et « traumatisante ».

Bientôt à l'affiche de Carol, Cate Blanchett est tout naturellement mise sous le feu des projecteurs. Pour le M, elle évoquait donc ce week-end les films qui ont marqué sa carrière, dont Blue Jasmine dans lequel l'Australienne incarnait une bourgeoise au bord de la crise de nerf. Pour elle, le tournage était tout simplement « insupportable » . « Le premier jour était terriblement violent », se souvient-elle. «Woody Allen est venu vers moi et a lâché: 'C'était horrible, vous étiez horrible'. J'ai cru qu'il parlait d'une autre actrice et qu'il me demandait de lui toucher deux mots pour qu'on évite le désastre. Mais il parlait de moi... ». Elle poursuit : « Puis, quinze jours après, il est venu m'expliquer qu'il n'aimait rien dans son film, ni les décors, ni les costumes, ni les repérages. Rien n'allait, sauf moi. Bref, il me demandait de sauver le film. » Perfectionniste, un brin lunatique, Woody Allen n'est visiblement pas facile à vivre au travail.