"C'est terriblement compliqué." Mark Rutte, Premier ministre des Pays-Bas, a dû répondre à une question épineuse soumise par son propre parti : une future Reine comme Catharina-Amalia peut-elle épouser une femme et régner ? En effet, la constitution de la monarchie néerlandaise souligne que la succession au trône doit se faire via un "descendant légitime". Une formulation vague qui n'exclurait toutefois pas les mariages royaux de même sexe.

"Nous verrons cela le moment venu"

"Le cabinet ne voit pas pourquoi un descendant ou un souverain devrait abdiquer si il ou elle souhaite épouser une personne du même sexe", a expliqué Mark Rutte dans des propos rapportés par la BBC. "Nous verrons cela le moment venu", a-t-il ajouté à la télévision locale alors que le futur proche de la princesse héritière est au coeur de spéculations. 

Catharina-Amalia des Pays-Bas, 18 ans le 7 décembre, prendra le chemin de l'université l'année prochaine, mais sa formation académique est encore inconnue. Avant cela, la jeune femme se confiera dans un livre, Amalia, à paraître à la mi-novembre. Cet été, la fille aînée de Maxima et Willem-Alexander a fait savoir qu'elle déclinait sa juteuse allocation royale, "mal à l'aise" à l'idée de percevoir cette somme durant la pandémie.