Samedi dernier, dans le magazine Grands Reportages diffusé sur TF1, Philippe Lacheau a une nouvelle fois chambré son acolyte de cinéma (Baby Sitting, Nicky Larson, Alibi.com ou encore Super-héros malgré lui), Julien Arruti. L’acteur-réalisateur de 41 ans s’est moqué des capacités vocales de son ami, tous deux présents lors du show des Enfoirés. "De tous, je crois que c’est le seul qui ne chante pas, a-t-il balancé. Il a interdiction de chanter. Je vous jure, c’est le seul où l’orchestre s’est arrêté de jouer pendant qu’il chantait. C’est vrai, ils ont dit ‘non, laisse tomber’. Donc, il n’a jamais chanté." Gérard Jugnot, présent à côté des deux comédiens, s’est lui aussi fait chambrer par Philippe Lacheau. "Même ce monsieur chante, même Gérard Jugnot."

En 2019, Philippe Lacheau avait déjà révélé dans Télé Loisirs que son camarade Julien Arrutti avait été recalé après des essais peu concluants. "Élodie (Fontan), Tarek (Boudali) et moi, on chante dans le show, avait-il confié au magazine. Julien devait chanter également mais lorsqu’on a fait des essais à Paris, il chantait trop mal… Dès la première phrase qu’il a chantée lors des répétitions, les musiciens ont arrêté de jouer. Ils étaient gênés, ils ne savaient pas comment lui dire que ça n’allait pas le faire." 

Sa compagne Élodie Fontan, tout aussi amusée par la situation, avait surenchéri : "C’était mignon car il était tellement content de chanter qu’il leur a demandé des conseils. La production des Enfoirés lui a répondu: ‘Désolé, mais on part de trop loin.’"