Deux couples qui prennent l'eau et des langues qui se délient : ce sont les infos people de ce week-end.


Sienna Miller pas tout à fait séparée ?

Tom Sturridge était le rempart à sa "folie", d'après elle et pourtant... l'actrice anglaise et le comédien de 4 ans son cadet se seraient séparés. Mais l'info qu'on prenait pour acquise a été remise en question suite au témoignage d'une personne très proche d'eux qui confirment que les parents de la petite Marlowe (3 ans) ont pris leur distance mais qu'ils pourraient très bien retourner l'un vers l'autre. Le problème entre eux : Tom voudrait se marier et avoir d'autres enfants, Sienna, non, a commenté la source à People Magazine.


Kate Moss sur le point de quitter son guitariste ?

Les tabloïds anglais sont formels : le couple que forment Kate Moss et Jamie Hince est en péril. Mariés depuis 4 ans, les amoureux ne cesseraient de se prendre la tête. En gros, Jamie en a assez des frasques de sa belle qui s'est récemment fait évacuer d'un avion alors qu'elle était en état d'ébriété. Quant à Kate, elle ne supporte plus que son Jamie soit toujours fourré chez des amis (le top Lady Mary Charteris et Robbie Furze). D'après "The Mirror", on n'a pas vu ensemble le mannequin et le guitariste des Kills depuis le mois d'avril... Info, intox ? La réponse à la rentrée...


Lou Doillon en a marre des fesses et des strings

L'actrice et chanteuse qui se veut résolument féministe en a marre des comportements des "stars" mondiales comme Nicki Minaj ou Kim Kardashian qui n'ont de cesse de montrer leur anatomie dans des poses suggestives. "Je me dis que ma grand-mère a lutté pour autre chose que le droit de craner en string", a-t-elle assené à El Pais. Quant à Beyonce, elle en prend aussi pour son grade : "Quand je vois Beyoncé chanter nue sous la douche, suppliant son mari, ivre, de la tirer, je me dis : "On assiste à une catastrophe". Et là-dessus, on me dit que je n'ai rien compris, que c'est une vraie féministe parce que dans ses concerts il y a un énorme écran qui le dit. C'est dangereux de croire que c'est cool". Et toc.


Valerie Trierweiler et sa folie du tweet (2)

La nouvelle blonde continue d'allumer le président avec ses tweets. Cette fois, elle n'a pas hésité à retweeter le message d'un internaute qui ironisait sur une proposition de loi visant à augmenter le prix de la viande : "Le prix de la viande ?! J'm'en fous moi! j'suis un #sansdents"  écrivait-il. Cependant, après quelques minutes de réflexion, l'ancienne journaliste de Paris Match s'est ravisée et a effacé le message... trop tard, cela a (re)mis le feu aux poudres !