"J'ai menti au monde entier en disant que j'allais bien et que j'étais heureuse", a déclaré Britney Spears face au tribunal californien, révélant ainsi des détails sordides de son quotidien durant ces 13 dernières années. "Je pensais qu'en le disant suffisamment, j'allais peut être le devenir. Mais, j'étais dans le déni. J'étais en état de choc. Je suis traumatisée... Je vais vous dire la vérité à présent, d'accord ? Je ne suis pas heureuse, je ne dors plus. Je suis tellement en colère, c'est fou. Et je suis dépressive. Je pleure tous les jours."

Déprimée et sous contraception forcée: "Mon père et toutes les personnes en charge de cette tutelle, y compris mon management, devraient être en prison

Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit”, a encore exprimé la princesse de la pop au sujet de la tutelle que son père Jamie Spears exerce sur elle et qui lui empêche tout faits et gestes. En tournée, la popstar travaille 7 jours sur 7, sans aucune journée de repos, sans aucun droit de donner son avis sur la moindre chorégraphie. Elle a également confié qu'on lui faisait prendre du lithium ou qu'on lui interdisait de monter dans la voiture de son petit ami, Sam Asghari.

A bientôt 40 ans, elle déclare être "déprimée. Mon père et toutes les personnes en charge de cette tutelle, y compris mon management, devraient être en prison”. Pire, l'interprète de "You Better Work Bitch", qui rêve d’avoir un troisième enfant, a assuré ne pas avoir été autorisée à retirer son stérilet, sous-entendant qu’il s’agit d’une manière de la forcer à travailler.

"Aucune femme ne devrait être empêchée de prendre des décisions pour son propre corps": Justin Timberlake, bouleversé

Si Justin Timberlake avait été fortement critiqué lors de la diffusion du documentaire "Framing Britney Spears" (il avait ruiné sa carrière et présenté ses excuses), le chanteur défend son ex-compagne aujourd'hui. Choqué par les déclarations de Britney Spears au tribunal de Los Angeles, il lui a témoigné son soutien sur Twitter. "Après tout ce que nous avons vu aujourd'hui, nous devrions tous soutenir Britney. Peu importe notre passé, bon ou mauvais, peu importe le nombre d'années qui sont passées... Ce qui lui arrive n'est pas juste. Aucune femme ne devrait être empêchée de prendre des décisions pour son propre corps. Personne ne devrait être retenu contre son propre gré, ni devoir à demander la permission pour profiter de tout ce pourquoi il a travaillé si dur. Jess (Jessica Biel, NDLR) et moi envoyons tout notre amour et notre soutien absolu à Britney. Nous espérons que les tribunaux ainsi que sa famille feront ce qui est juste et la laisseront vivre sa vie comme elle l'entend."

"Leave Britney alone", comme scandent en ce moment tous les fans de la popstar américaine de 39 ans.