"Je ne suis pas un fan." Encore en fonctions, Donald Trump avait fait savoir tout le bien qu'il pensait de Meghan Markle au moment du "Sussexit". De plus en plus présent sur la scène politique, l'ancien président américain persiste et signe, et défend encore Elizabeth II.

"Une belle personne" 

"Je pense qu’elle manque de respect à la reine, qui est une grande femme, une belle personne, une personne qui a marqué l’Histoire. Je pense qu’elle manque de respect à toute la famille royale, mais plus particulièrement à la reine", a-t-il déclaré dans le cadre d'un entretien avec Nigel Farage qui sera diffusé ce 1er décembre. Pour le 45e POTUS, l'actrice serait même une personne toxique. "Je pense qu’Harry a été manipulé. Je pense que cela a gâché les relations avec sa famille et que cela a blessé la reine", a-t-il insisté. En 2020, Donald Trump avait souhaité "bon courage" au duc de Sussex dans sa relation avec l'Américaine.