À 58 ans, Tom Cruise est plus que jamais un casse-cou. Si le tournage de Mission Impossible 7 a été chaotique à plus d'un titre, l'acteur américain a bluffé son monde en faisant lui-même les cascades, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Et il y a une qu'il considère comme la plus dangereuse jamais effectuée dans sa carrière. Agrippée à une deux-roues , la star devait rouler à toute vitesse le long d'une étroite corniche à flanc de montagne avant de réaliser un saut.

"C'était très émouvant"

"Si le vent avait été trop fort, cela m'aurait fait sortir de la rampe. Nous ne savions pas ce qui pouvait se passer. Je n'avais que six secondes pour détacher le câble et me réceptionner. Tout cela aurait pu très mal se terminer", a-t-il confié au magazine Empire qui lui consacre sa Une. Prêt physiquement, c'est sur le plan mental qu'il aurait pu flancher. "J'avais toutes ces émotions en moi. Je pensais à tous les gens avec qui je travaillais, à mon industrie", a-t-il ajouté, faisant référence aux multiples délais, mais aussi à la pandémie, qui ont rythmés le tournage. "C'était très émouvant, je dois l'admettre", a-t-il souligné. 

"J'ai dit ce que j'ai dit"

Tom Cruise en a profité pour revenir sur son énorme coup de gueule sur le plateau, devenu viral en décembre dernier. "J'ai dit ce que j'ai dit", a-t-il assumé dans les colonnes du magazine, rappelant à quel point les "enjeux étaient énormes". "On a bossé sept jours sur sept, 24 heures sur 24. Les gens étaient très émotifs à cause de la situation, et on les aidait à traverser cette situation", a-t-il assuré après avoir rappelé qu'il avait "produit entre 30 et 40 films" et qu'il était "responsable de milliers, si ce n'est de dizaines de milliers de boulots".

"Il y a eu des fois où des gens nous ont dit que ça ne marcherait jamais. Et moi je leur répondais: 'Ça va le faire'", s'est satisfait le pro des cascades. À ce jour, la sortie de Mission Impossible 7 est prévue pour le mois de mai 2022.