Céline Dion, entourée de son fils René-Charles et des enfants de René Angélil, a rendu un hommage poignant à son défunt mari.

"Laissez-moi commencer par vous dire ‘Bonsoir mes chers amis’ . Nous sommes présents ici ce soir pour célébrer la mémoire de René, l’amour de ma vie." C’est par ces mots que la chanteuse a conclu sa cérémonie de Célébration de la vie en hommage à son célèbre impresario de mari qu’était René Angelil, sur la scène du Colloseum du Caesar Palace de Las Vegas (qu’elle arpente depuis des années et retrouvera à la fin du mois). Un discours émouvant, devant plus de 2000 personnes, dont en voici l’intégralité.

"Il aurait été tellement heureux de nous savoir tous réunis ici racontant des histoires, partageant des souvenirs, jouant quelques-unes de ses chansons préférées. En particulier dans ce théâtre où, il y a des années, un de ses rêves est devenu réalité. Je voulais aussi vous remercier d’avoir parlé si élégamment de mon cher mari. Je ressens de l’amour dans cette salle, mais aussi sa force, sa chaleur dans chacun de vous. Je vois les plus belles personnes, celles qui croyaient en nous et qui travaillaient toujours tellement dur pour notre bien-être. La plupart de vous êtes là avec nous ce soir, pardonnez-moi de ne pas tous vous nommer. Mais vous savez qui vous êtes, et le plus important, il sait qui vous êtes.

De manière assez incroyable, René ne détestait personne et n’avait pas de mauvaises opinions sur les autres. Il ne me disait jamais ce qu’il n’aimait pas ou les personnes qu’il n’aimait pas. Le temps était très précieux pour lui, il aimait tellement la vie. Et la vie l’aimait. Il ne perdait pas une seule seconde pour me parler des autres. Et même lorsque j’avais une opinion sur quelqu’un, il ne m’autorisait jamais à la donner si nous n’étions pas seuls. Si nous étions en compagnie, il me faisait un signe et me faisait comprendre que moi, sa femme, l’artiste que je suis, la chanteuse que je suis, je ne pouvais lui dire ce que je voulais que derrière une porte close, pas devant les gens.

Une artiste, une chanteuse ne doit jamais juger quelqu’un d’autre. J’ai tout appris de lui, mais ce principe je m’en souviendrai toute ma vie. Je sais qu’il aurait voulu que je remercie chacun d’entre vous de lui avoir permis de réaliser ses rêves, d’avoir pris soin de ma famille. Merci encore d’être ici avec nous ce soir, pour ce magnifique hommage à mon amour. René, je t’aime, tellement. Merci."

À la suite de cet éloge bouleversant, l’interprète de My Heart Will Go On s’est dirigée vers une sculpture dorée représentant la main de son amour. Un ultime adieu symbolisant une tradition de longue date entre les deux époux qui se serraient la main avant chaque entrée en scène.