Selon des proches, elle apprécie pourtant la série diffusée sur Netflix.


The Crown, une série qui retrace notamment l’accession au trône d’Elizabeth II, est un succès à la fois populaire et critique. Au point que le fils cadet de la reine, Edward de Wessex, lui a conseillé d’y jeter un œil. Selon un article du Sunday Express datant de mai 2017, elle aurait même passé un très bon moment devant sa télévision. Mais un épisode plus récent ne serait pas du tout passé.

Une reine "triste et agacée"

Intitulé « Paterfamilias », l’épisode 9 de la saison 2, s’intéresse à un moment important de la jeunesse du prince Charles, le premier enfant d’Elizabeth (incarnée par Claire Foy) et du prince Philip (incarné par Matt Smith). Après une discussion mouvementée, le jeune Charles se voit envoyé à Gordonstoun School, l’ancien pensionnat de son père, plutôt qu'à Eton. L'épisode met en lumière le harcèlement qu'il y aurait subi et l'indifférence du duc d'Édimbourg. Une adaptation à l’écran qui, selon The Express, aurait rendu la reine « triste et agacée ».

« Je peux vous dire qu’elle n’a pas aimé que le prince Philip soit représenté comme un père insensible. Elle était particulièrement agacée par une scène où Philip n’a aucune sympathie pour Charles, dans la tourmente, alors qu’il le ramène d’Écosse. Ça n’est tout simplement pas arrivé », a ainsi confié une source proche de la famille royale britannique au tabloïd. « Elle réalise que beaucoup de téléspectateurs de The Crown y voient une représentation exacte de la famille royale, et elle ne peut rien y faire », ajoute la source.