Si beaucoup d’observateurs savent pertinemment que l’entente entre les deux monstres de la musique française était tout sauf cordiale ("Ils se détestaient", dixit, en 2018, Michel Drucker), peu connaissent cette histoire que rapporte Voici. " Les seuls mecs que Johnny n’aimait pas, car il les trouvait inhumains, c’étaient Claude François et Dick Rivers", entame, en préambule de son livre écrit par le journaliste Laurent Lavige, l’ancien secrétaire. Un soir, Johnny Hallyday et Sacha Rhoul, accompagnés d’une jeune femme, dînent au restaurant. Présent au même endroit, Claude François adresse une carte à cette jeune demoiselle, indiquant qu’il souhaite la rencontrer. "Claude n’avait pas vu qu’elle était avec Johnny", précise Sacha Rhoul. Mais le Taulier était "vert de rage, se lève et veut aller casser la figure à Cloclo en bas". S’ils ont fini par se calmer et se raisonner, l’intime de Johnny dévoile les raisons de la détestation de Johnny pour l’interprète de "Comme d’habitude". " Il n’appréciait pas Claude pour la simple et bonne raison qu’il était inhumain avec ses employés. On a souvent travaillé avec les mêmes techniciens que Cloclo. Ils nous disaient qu’il était invivable, qu’il insultait ses musiciens ou techniciens en plein spectacle. Johnny était aux antipodes de tout ça."