La princesse déguisée en cowgirl ? Incroyable, mais vrai. Une belle surprise pour son père qui fêtait ses 70 ans en Afrique du Sud.

Il y a des moments qu'on ne raterait sous aucun prétexte, même lorsqu'on vit sur un autre continent. Septante ans ! Pour fêter son père, Charlène de Monaco a laissé de côté sa discrétion légendaire que beaucoup admirent. Tout en élégance, la princesse s'est envolée vers Johannesburg en tenue de cowgirl pour offrir une belle surprise à son papa.

Née au Zimbabwe et ayant grandi en Afrique du Sud, Charlène a quitté quelques jours son mari et ses jumeaux pour un aller-retour express et fêter dignement Mike Wittstock. L'occasion donc de renouer avec ses origines et de troquer ses escarpins et tailleurs bien coupés contre une tenue typique de Benoni, la ville de son adolescence. Perruque rousse, chapeau et tunique country, la princesse a fait irruption dans le restaurant Aurelia en dansant et en déambulant entre les convives. Ensuite, elle lui a chanté le fameux The Gambler texan, thème de tous les petits cadeaux offerts à son père : son cocktail préféré, un cigare spécial, un jeu de cartes et de jetons de casino customisés avec les visages de ses petits-enfants et des photos de famille et un portrait grandeur nature d'Albert et elle, Jacques et Gabriella sur les genoux. Un côté de Charlène que le grand public ne lui connaissait pas ...

Mais ce n'est pas tout, la princesse de Monaco a également pris le micro et prononcé un discours touchant : "Je suis tellement fière de mon père, de mon pays et d'être une Bénonienne. Cela me rend toujours heureuse de revenir à la maison et de partager de magnifiques souvenirs avec ma famille et mes compatriotes. Papa, merci pour tout ce que tu as fait pour mes frères et moi. On t'aime"

C'est le journaliste sud-africain Clyde Meela, un ami de Charlène, qui a immortalisé ce moment familial et publié la photo sur Instagram avec pour commentaire : "Une fille peut deve­nir trop grande pour être assise sur vos genoux, mais elle ne sera jamais trop grande pour votre cœur". Une belle surprise !