Après Dilemme, Cindy sera probablement dans Les anges de la téléréalité 2

BRUXELLES Notre caméra s'est rendue au salon de l'érotisme de Bruxelles ce vendredi soir.

Toutes les stars du porno étaient présentes aux Caves de Cureghem. Parmi les célébrités, quelques stars de la téléréalité dont la Mouscronnoise Cindy B.

Elle nous a accordé une interview dans le télé DH de ce samedi.

Vous avez réalisé une sex-tape avec votre époux…

“À la base, nous ne l’avions faite, mon mari et moi, que pour nous. Il n’était pas question de la publier. C’était un délire de couple pour rigoler. Ensuite, nous en avons parlé avec des gens que nous connaissons et qui nous ont proposé de la vendre. Un magazine nous a offert une certaine somme pour la racheter. Et nous nous sommes dit pourquoi pas ? !”

Cela vous a-t-il donné envie d’en faire d’autres, de façon plus professionnelle ?

“Non. Si nous le faisions de manière plus professionnelle, nous partirions dans le porno. Et j’ai toujours dit que je ne voulais pas faire de porno. Là, c’est avec mon mari, ce n’est pas porno. On m’a déjà proposé des contrats aux États-Unis dans le porno et j’ai toujours refusé, ce n’est pas mon truc.”

Qu’est-ce qui vous gêne dans le porno ?

“J’aime bien mon corps, je fais des photos sexy ou du nu artistique, mais je n’aime pas le vulgaire. Et le porno, c’est vulgaire. Je n’ai pas envie d’avoir cette image-là. Cela peut être sexy ou provocant, mais cela reste quand même classe. Il n’y a rien de vulgaire dans mes photos. Je n’assumerais pas de faire du porno.”

Avez-vous pensé aux films érotiques ?

“C’est un peu la même chose. C’est moins vulgaire, mais il s’agit quand même de filmer ma vie sexuelle. On en a fait une, on ne va pas en faire quarante.”

Cela ne vous a pas dérangé d’exhiber ainsi votre vie sexuelle avec votre mari ?

“Sur le coup, j’ai beaucoup hésité avant d’accepter de la vendre. Mais mon mari Jack n’y voyait pas d’inconvénient. Si ça ne le gênait pas, alors autant le faire. Je me suis dit que mes fans masculins seraient contents et que nous, financièrement, nous le serions aussi. Donc tout le monde est content !”

Vous avez l’habitude de montrer votre corps mais pas votre mari !

“Ça ne le gênait pas. Je lui avais dit que tout le monde le connaissait à Mouscron, mais il m’a dit que nous faisions ce que nous voulions, qu’il s’agissait de notre vie. Les gens n’ont pas à nous juger.”

Seriez-vous tentée par une nouvelle émission de téléréalité ? Comme les Anges de la téléréalité ?

“Oui. On m’a déjà proposé de faire partie de la deuxième saison des Anges de la téléréalité ! Donc nous verrons ! Évidemment, aller à Los Angeles, c’est vraiment mon truc. J’ai très envie d’y aller. C’est d’ailleurs là que je dois aller pour Playboy. Je n’ai pas encore donné ma réponse, mais il y a des chances pour que j’y aille.”

Avez-vous encore des nouvelles des anciens candidats de Dilemme ?

“Non, je n’ai plus de contact avec eux. Florian est venu à Mouscron pendant une semaine pour qu’on se voit. Sinon, j’ai revu David Lantin à Paris.”

Quels sont vos autres projets ?

“Comme je vous le disais plus tôt, j’ai un rendez-vous aux États-Unis pour Playboy. La date n’a pas encore été fixée, mais c’est certain, cela se fera. Sinon, il y a eu la sortie de mon calendrier. Là, je travaille sur une chanson. Ça va faire un tabac ! Je ne peux pas en dire trop, c’est un nouveau concept, cela va être bien. Sinon, j’ai été à Cannes pour danser devant les Black Eyed Peas, David Guetta et Big Ali. Je pourrais même danser pendant la tournée de Big Ali en Belgique !”

Comment êtes-vous rentrée en contact avec les responsables de Playboy ?

“Il y a plusieurs personnes qui s’occupent de moi et l’un d’elles, à Paris, m’a mise en contact avec eux car il sait que j’ai un grand potentiel pour cela.”

© La Dernière Heure 2011