Mais quelle mouche a piqué la presse tabloïd ? La semaine dernière, OK Magazine lâchait une petite bombe en affirmant que la princesse Kate, trois mois après avoir donné naissance à la petite Charlotte, serait bel et bien enceinte. Les rumeurs lancées et reprises par d'autres médias se fondant sur ces quelques faits :


1

Un anonyme proche du couple aurait affirmé : «Elle est au début de sa troisième grossesse et ne veut prendre aucun risque". Super proche pour déblatérer ainsi...


2

  La princesse Kate a presque disparu des médias et des événements ces derniers mois. La belle affaire... c'était l'été et elle vient d'accoucher d'un bébé, en plus de devoir s'occuper d'un petit « monstre » de deux ans... S'éviter quelques sorties officielles n'a jamais fait de mal à personne... au contraire !


3

  C'est Pippa qui était au bras du prince William pour assister au mariage de leurs amis Bear Maclean et Daisy Dickson. Mais... à quoi bon aller à un mariage quand on a déjà trouvé chaussure à son pied ? Alors que Pippa n'est pas vraiment tout à fait casée ! Plus sérieusement, un empêchement de dernière minute, ça existe.


4

Le palais n'a pas confirmé la rumeur mais ne l'a pas non plus infirmée ! En même temps, Kensington avait annoncé avant l'accouchement de Kate qu'elle souhaitait prendre du repos durant tout l'été. Et à quoi bon s'abaisser à entrer dans le jeu de la presse people quand elle est dans l'outrance ?


5

Ses deux grossesses précédentes ont été accompagnées d'hyperemesis gravidarum, soit des vomissements épouvantables et une fatigue immense. Elle souffrirait à nouveau de la même chose, d'où son absence. Et si on attendait le 14 septembre prochain pour en reparler ? On verra alors la Duchesse visiter le centre Anna Freud à Londres avant les événements festifs autour de la Coupe du monde de rugby. Et en octobre, l'agenda est bien chargé.