Bien que conservateur dans l’âme, Clint Eastwood semble désormais avoir fait sienne une des chansons les plus célèbres de Bob Dylan : "The Times, They Are a-Changin’", autrement dit : "les temps changent".

Quatre ans après avoir soutenu la candidature de Donald Trump à la Maison-Blanche, il a déclaré dans une récente interview au Wall Street Journal "que la meilleure chose que nous puissions faire est d’amener Michael Bloomberg là-bas." Voilà qui ne doit pas plaire à l’actuel président des États-Unis en campagne pour sa réélection. Et ce d’autant plus que Clint Eastwood reconnaît avoir approuvé certaines choses qu’il a faites.