Si, hier sur Europe 1, Coline Berry semblait "prête à pardonner" son père, elle tient un tout autre discours aujourd'hui. En effet, ce jeudi matin, sur BFM TV, la fille de Richard Berry s’en est pris… à Jeane Manson. A savoir la chanteuse de 70 ans ans, épouse de Richard Berry au moment des faits (au milieu des années 80), qui a toujours nié ces terribles "jeux sexuels" qu'ils avaient entre eux trois (et même avec Shirel, la fille de Jeane Manson). Coline a pourtant réitéré ses accusations lourdes au sujet de l’interprète de "Avant nous dire adieu" en révélant même les preuves (SMS et témoignages) qu'elle a apporté aux enquêteurs.

"Je ne suis pas étonnée de son démenti, a-t-elle ainsi confié à la chaîne d'info. Elle fait partie des Enfants de Dieu, une secte qui prône la pédophilie et l’inceste." Shirel, sa fille, nie aussi les accusations mais Coline a aussi une réponse à ce sujet. "C’est sa mère, elle est loyale, mais je suis sereine vis-à-vis de la crédibilité de ce qu’elle dit." 

Un homme violent (surtout le dimanche)

Coline est aussi revenue sur son père, violent envers les femmes (d'abord avec sa mère), qu'elle voyait surtout le dimanche suite à son divorce et sa nouvelle vie avec Jeane Manson. "Franchement j’en garde pas un très bon souvenir, avoue-t-elle, toujours sur BFM TV. D’abord pour ce qui s’est passé me concernant et puis le fait que j’ai été témoin, alors autant ma mère je l’ai échappé mais j’ai été témoin de scènes extrêmement violentes, comme sa fille Shirel. J’étais contente de gagner une demi-sœur parce que j’étais enfant unique, je vis plutôt de façon joyeuse de partager un petit quotidien même si c’était le week-end avec quelqu’un de mon âge. Mais sinon les souvenirs sont terribles, je n’en garde pas de bons souvenirs."