Il est venu assister à des travaux de déminage comme le fit sa mère il y a 22 ans.

Ce sont les deux images de la semaine qui ont tout particulièrement retenu l’attention dans l’actualité des royaux : le petit Archie présenté à l’archevêque Desmond Tutu et le prince Harry en Angola marchant sur les traces de sa mère la défunte princesse Diana.

Le duc et la duchesse de Sussex sont arrivés lundi en Afrique du Sud, première étape de leur tournée africaine. Visite d‘associations locales notamment en lien avec des programmes de santé mentale, d’un township et de la plus ancienne mosquée du pays.

Mais le moment très attendu était l’apparition du petit Archie bientôt 5 mois que l’on avait à peine aperçu à sa descente de l’avion. Lors de la rencontre du duc et de la duchesse de Sussex avec le Prix Nobeld e la Paix Desmond Tutu, Archie s’est montré très éveillé.

On a surtout pu jouer au jeu des ressemblances. À l’unanimité, le bébé est le portrait craché de son père au même âge.

Harry a ensuite continué le voyage sur le continent africain en solo avec étapes successives au Botswana et Angola. Le prince est venu se rendre compte sur le terrain des travaux de déminage de l’association Halo Trust comme le fit il y a 22 ans sa mère la princesse de Galles.

L’image de Diana coiffée d’un casque transparent de protection et d’un gilet anti-éclats, marchant dans un champ déminé avait fait le tour du monde et surtout ouvert les consciences sur les mines anti-personnel quelques mois seulement avant son tragique décès.

Le prince Harry a fait de même, soulignant l’engagement de sa mère pour cette cause.

Le prince poursuivra ensuite du 29 septembre au 1er octobre au Malawi avant de retourner en Afrique du Sud rejoindre son épouse et leur fils à Johannesbourg.