Pour certains le confinement se révèle être un véritable enfer. Pour tenter d'aider ces personnes en détresse, le prince Harry a organisé une vidéo-conférence avec plusieurs familles, dans le but de partager leurs ressentis en cette période très particulière.

C'est une jolie surprise qu'a faite le prince Harry durant le week-end de Pâques. Alors qu'il a mis fin à tous ses engagements royaux depuis la fin du mois de mars, il a souhaité réagir face à la crise sanitaire qui touche actuellement le monde. Depuis sa maison en Californie, où il vit avec son épouse Meghan et leur fils de 11 mois, il a organisé une vidéo-conférence avec plusieurs familles britanniques qui font appel à une œuvre caritative dont il était auparavant responsable, Wellchild.

Les citoyens britanniques en question luttent pout obtenir le statut de personnes vulnérables en raison de maladies invalidantes dont ils souffrent. Ils rencontrent également des difficultés pour se procurer des produits et des équipements de protection indispensables en cette période de pandémie.

Durant 30 minutes, Harry écoute ces personnes et leurs craintes, et tente de leur apporter un soutien précieux. Par l'intermédiaire de cette vidéo partagée sur Youtube, il a notamment tenté d'interpeller le gouvernement britannique. "Heureusement, grâce à cette vidéo, nous pouvons faire prendre conscience de façon claire et évidente au gouvernement que vous êtes dans la tranche vulnérable de la population et que WellChild a besoin de plus d'aides". En effet, l'association, principalement financée par des événements caricatifs, se retrouve privée d'une grande partie de ses revenus en raison de la période de confinement.

Lors de cet appel vidéo, le prince s'est également confié sur la façon dont il vit le confinement. C'est avec un sentiment de culpabilité qu'il a expliqué profiter de cette période pour pouvoir enfin passer du temps en famille. Il a notamment avoué qu'il passait ses journées à faire des roulades avec son fils Archie et a reconnu avoir beaucoup de chance."Je suis à mille lieux de savoir à quel point c'est difficile pour vous", admet-il.

Il a finalement conclu l'appel avec un message plein d'espoir et de solidarité: "concentrons-nous sur la lumière au bout du tunnel et gardons le moral".