L'interprète de James Bond a répondu aux commentaires malheureux d'un journaliste du Red Bulletin, un maga lifestyle masculin.


James Bond peut-il tomber amoureux d'une quinqua bon teint, fusse-t-elle Monica Bellucci ? Telle est la question qu'un journaliste a posée à Daniel Craig, aka James Bond, quelques heures avant la sortie très attendue de Spectre (voir la bande-annonce ci-dessous), le nouvel opus de la saga 007. Dans une interview accordée à Red Bulletin, le comédien explique notamment à quel point son personnage peut être exécrable et "méprisant" envers les femmes.

"Dans les derniers épisodes, Bond s’est pourtant montré assez galant…", enchaîne notre confrère. "Cette fois, vous êtes allé encore plus loin: il cède même au charme d’une femme plus âgée." Une phrase un peu "mufle", qui a poussé le Britannique à défendre sa partenaire à l'écran. "Vous voulez dire, une femme de son âge", a répondu Craig. "Au nom du ciel, on parle là de Monica Bellucci. Tu peux vraiment t’estimer heureux quand quelqu’un comme elle accepte de jouer une James Bond girl."

Non, la sculpturale Italienne de cinquante-et-un ans (contre quarante-sept pour l'acteur, rappelons-le...) n'est pas trop vieille pour incarner une James Bond girl. Pas plus que celles-ci ne doivent toutes être de jeunes femmes en fleur. Sacrifier le charisme "belluccien" pour celui, nettement moins évident d'une Denise Richards ("Le Monde ne suffit pas") ou d'une Isabella Scorupco ("Goldeneye") constituerait surtout une véritable hérésie cinématographique... Allô, Rosamund ?