En juin 2019, Danièle Evenou avait déjà fait état de ses problèmes avec l’alcool. L’actrice avait en effet perdu son permis de conduire pendant deux mois après avoir été arrêtée en état d’ébriété au volant. Boire ou conduire, il faut choisir ? Impossible pour elle, surtout lors du premier confinement, en 2020. "Pendant le confinement, moi, il n’y avait pas d’heure !", a-t-elle balancé aux Grosses Têtes sur RTL. Christine Bravo lui demande alors si elle était "bourrée du matin au soir" ? Danièle Evenou l’a confirmé face aux sociétaires de l’émission culte: "Je bois. Je me suis mise à boire… Le bruit du bouchon me mettait dans un état… Je n’ai pas de honte à le dire, je me suis mise à aimer boire toute seule. J’ai bu beaucoup. Tout. Du vin, du champagne."

Du haut de ses 78 ans, la comédienne avoue toutefois être en bonne santé malgré sa consommation excessive d’alcool. "Un jour, même Sophie Garel, qui savait que je n’allais pas bien, m’a fait déposer - parce qu’on me déposait, comme si j’étais un animal étrange - des bouteilles ", a-t-elle assuré aux Grosses Têtes. Souffrant d’arthrose, Danièle Evenou a dû cependant utiliser un casse-noix pour ouvrir les bouteilles de champagne. "Je me suis rendu compte, en écoutant les informations, que je n’existais plus, a-t-elle confié à ses camarades de RTL. C’est-à-dire que les gens de plus de 70 ans n’existaient plus, on n’en parlait plus. Et c’est comme ça que j’ai appris que j’étais vieille." Elle a tout de même conscience que tout ceci est dangereux pour la santé. "Je suis une dingue des prises de sang, j’ai besoin de faire des prises de sang tout le temps, conclut celle qui craint un "cancer du foie". "Mais je m’en sors bien (sourire)."