La blague était d’assez mauvais goût, d’autant que Claire Chazal n’avait que 58 ans quand elle a été "remerciée" par la chaîne privée, après 24 ans de bons et loyaux services aux journaux télévisés du week-end.

Mais si la France l’aimait, les instances dirigeantes de la chaîne, elles, voulaient du sang neuf. Et le fait que PPDA, le père de son fils François, ait osé comparer Nicolas Sarkozy à un "petit garçon" n’avait jamais été vraiment pardonné.

Depuis, Claire Chazal répète que sa relation avec le présentateur emblématique du JT a été " chaotique mais tellement enrichissante ! Il m’a aidée, il m’a appris beaucoup de choses. C’était pour moi un modèle. Professionnellement, on était en totale harmonie. Il avait tant de facilité… " "Mémé" n’éprouve aucune rancœur et c’est tout à son honneur.