La star canadienne, qui figure au casting de Danse avec les stars, s’est blessée à la cuisse à deux semaines du début de l’émission

C’est la tuile dont TF1 se passerait volontiers. Samedi dernier, trois jours à peine après avoir dévoilé le casting complet de la neuvième saison de Danse avec les stars, la chaîne a appris que Pamela Anderson s’est blessée à la cuisse lors des répétitions. La star de 51 ans l’a elle-même annoncé via Instagram en postant dans sa story une photo d’elle à l’hôpital.

On est loin du claquage ou de l’entorse même si l’ex-vedette d’Alerte à Malibu évoque une petite blessure. Selon ses dires, la déchirure qu’elle s’est occasionnée à la cuisse touche 80 % de son ischio-jambier droit. "J’ai trois muscles et deux tendons touchés, dit-elle avant d’ajouter qu’elle "galère pour que la première émission soit parfaite." Cependant, elle se veut rassurante : "Ne vous inquiétez pas, je reviendrai plus forte. Il me reste deux semaines pour guérir."

Si l’actrice canadienne peut compter sur la bienveillance de son partenaire de danse (Maxime Dereymez) et sur les petits soins de TF1, il est légitime de s’interroger sur sa participation à un programme exigeant sur le plan physique. Une déchirure comme celle évoquée par Pamela Anderson empêche théoriquement de poser le pied par terre et est habituellement synonyme de trois à six semaines hors des terrains pour un joueur de football… De quoi faire trembler TF1 qui a misé gros sur sa candidate pour doper les audiences de son programme phare dont elle est la star incontestable.

Selon différentes sources, l’actrice serait la candidate la mieux rémunérée depuis les débuts de l’émission. On imagine la double peine qu’un forfait représenterait pour la chaîne tant financièrement que sur le plan des audiences. De son côté, Pamela Anderson a balayé ces critiques du revers de la main parlant de curieuse rumeur et affirmant que sa participation n’est pas motivée par l’argent mais par sa volonté de repousser ses limites.