Après l'appel de Blanche Gardin en France, au tour de personnalités belges de s'unir pour venir en aide aux plus démunis pendant le confinement

"Quand je sors de chez moi tous les 3 jours pour aller apporter des courgettes, du pain et des œufs à ma mère, je croise Mimoun, 75 ans, qui n’a pas bougé de son coin de trottoir depuis l’annonce des mesures de confinement, écrivait ainsi l'humoriste Blanche Gardin, la semaine dernière, sur Facebook. Il me demande pourquoi il n’y a plus personne dans la rue. Le pire du pire est en train de se produire en bas de chez nous. Les 250 000 personnes sans abri en France, déjà fragiles à tous les titres, subissent à nouveau l’enfer de l’exclusion et du mépris. Les maraudes, distributions alimentaires et accueils de jours ont dû être limitées en raison de la nécessité de confinement des personnes assurant ces services, bénévoles souvent à la retraite et donc particulièrement fragiles eux aussi."

Face à cette problématique, Blanche Gardin a donc fait appel à la population pour faire un don à la Fondation Abbé Pierre afin de financer des tickets-service. "Destinés aux populations fragiles, ces chèques d’accompagnement personnalisés permettent de faciliter les achats de première nécessité, notamment la nourriture."

La Belgique emboîte le pas de la solidarité

Que ce soit David Jeanmotte avec ses désormais célèbres Restos du rire (spectacles d'humoristes dont l'entièreté des bénéfices est reversée à la Fédération des Restos du Coeur de Belgique et qui seront rediffusés ces 28 mars et 4 avril sur Télé MB) ou Eric Boschman (voir plus bas), les people belges se mobilisent pour les plus défavorisés.

A commencer donc par le chroniqueur du Grand Cactus (dont le numéro spécial confinement sera diffusé ce jeudi soir sur la Deux) qui met en avant les projets solidaires qui ont vu le jour suite à la pandémie du Coronavirus. En plus des Restos du rire -dont l'hymne "Tendons la main" de Fred V est disponible à l'achat sur Amazon.com et dont l'Epicerie du Coeur a décidé de livrer les colis alimentaires au domicile de ses bénéficiaires à dater du lundi 30 mars-, David Jeanmotte est chaque week-end dans On n'est pas des pigeons à la maison. 

Le relookeur a déjà mis en avant le projet d'entraide entre voisins dans l'émission présentée par Benjamin Maréchal et Sara de Paduwa. "Chers Voisins" proposant d'aller faire les courses pour plusieurs ménages, garder des enfants chez vous sans risque ou encore donner des idées pour occuper les plus jeunes. En parlant d'idées pour occuper vos petites têtes blondes, David Jeanmotte réalise aussi une capsule bricolage chaque jour à ce sujet via l'agence de communication Com' des demoiselles. Il vient aussi de mettre en lumière BA Change the World. BA pour Bonnes Actions car le but de cette association est d'aider l'humanité à sortir de la crise actuelle par de "bonnes actions" de tout en chacun.

Une collaboration d'Eric Boschman avec l'Asbl Solidarité Grands Froids

Au départ, il s'agissait d'un spectacle imaginé par le célèbre sommelier belge (Ni dieux, ni maîtres mais des amis) au profit de six associations dont l'Asbl Solidarité Grands Froids. Mais, en raison du Covid-19, le spectacle a été reporté au 22 septembre. "Au vu de l'urgence dans laquelle certains se retrouvent face à cette pandémie, Eric Boschman a décidé de donner un coup de main à Cynthia Simpson, présidente de l'association Grands Froids", apprend-on ce matin par communiqué. "A deux, et épaulé par l'équipe de l'asbl Solidarité Grands Froids, ils vont cuisiner ce jeudi 26 mars à partir de 9h30 dans les locaux de l'asbl - 74 rue du Danemark à Saint Gilles. Eric sera sur place pour concocter 60 repas qui seront distribués dans l'après-midi dans la rue."

Encore une belle initiative au profit de ceux qui en ont encore le plus besoin: les sans abris.