Les jours passent et la situation empire pour Nabi-Nabila qui voit son rôle dans La Dame Blanche, le futur film de Pitof, passer à la trappe.

Le producteur aurait abandonné l’idée suite aux ennuis judiciaires de la star et offert le rôle à Victoria Bonya, une mannequin russe. Un coup dur pour Nabilla qui se voyait déjà briller sur le grand écran. 

"Si les gens du cinéma s’inté­ressent aujourd’hui à moi, c’est parce que je suis encore blanche , parce que je n’ai pas fait plein de trucs…", analysait-elle à l’époque. Rien ne sert de rappeler que l’eau a coulé sous les ponts depuis.