Avec son compagnon actuel, la jeune femme de 32 ans avait porté plainte à 5 reprises pour harcèlement moral et provocation au suicide contre Adrien, son ex-mari, dont la dernière le jour de son suicide.

"Je crois que ce décès doit faire réagir tout le monde. Que ce soit le législateur, les parquetiers, les avocats et surtout les internautes. Il faut arrêter de penser qu’on est invincible derrière son écran", déclarait dimanche leur avocat, Me Stéphane Giuranna.

Son ex-mari Adrien Czajczynski réagit

Adrien Czajczynski a réagit à la polémique ce matin sur YouTube: "Oui je suis peiné, oui je suis touché. Maeva est et restera la mère de mes enfants. En plein deuil, j’ai pu constater à nouveau que l’intérêt des enfants n’était pas votre priorité à vous pourtant parfois mères de famille. Vous jugez, vous accusez et bien pire encore sous couvert d’anonymat ou de sacro-sainte liberté d’expression", accuse-t-il. "Je ne laisserai pas les justiciers des réseaux sociaux m’accuser moi, Laura, mes proches, mes amis de meurtriers. Non, je ne laisserai pas ça passer ! Vos propos ne seront pas sans conséquence", conclut-il.