L'année 2009 n'est que succession de problèmes pour Jean-Luc Delarue


PARIS Séparé de la mère de son fils, Elisabeth Bost, il a aussi été privé d'antenne en direct sur France 2, suite à des dérapages. La semaine dernière, sa société de production, Réservoir Prod, s'est vue condamnée à verser 493.200 euros à une ancienne employée, au motif de licenciement abusif.

Et la spirale infernale ne s'arrête pas là ! Le magazine Entrevue vient de publier un mail que Jean-Luc Delarue aurait envoyé à certains de ses collaborateurs. Il y parle en termes très peu élogieux des invités de son émission Toute une histoire mais aussi des téléspectateurs de celle-ci.

Dans ce courrier, qui date d'octobre 2007, il demande à ses employés d'essayer de séduire un public autre que la traditionnelle ménagère. "L'individu veut du balourd, pas du psy pour gonzesse".

Il rajoute : "Faut penser loin, faut vraiment bien penser Noël. Les vacances, c'est vraiment pas bonnard pour Toute Une Histoire, et Noël si on est pas intelligent, ça peut tourner au carnage. Faut y aller fort, de l'infidélité de proximité, ouais... de l'inceste, de la mère pédophile, de la trahison..."

Delarue y écorche également la direction de la chaîne. "Les frigides de F2", qui "comme d'hab ne regarderont pas" l'émission.

Une missive incendiaire qui pourrait poser quelques problèmes à l'animateur-producteur qui ne cesse de multiplier les dérapages. Toutefois, le mail datant de 2007, il est étonnant que ce dernier n'ait pas fait surface plutôt. Delarue véritable méchant ou simplement victime d'un mauvais plaisantin ?



© La Dernière Heure 2009