Dans un documentaire intitulé "Demi Lovato : Danse avec le diable", la star américaine avoue avoir été victime d’un viol durant son adolescence lorsqu’elle était vierge et tournait pour la chaine Disney Channel. Inauguré mardi au Festival South By Southwest (SXSW), cette docu-série YouTube de 4 épisodes, centrée sur son overdose au fentanyl en 2018 et sa lutte contre la dépendance, révèle la face caché de l'idole de jeunes adolescents qui dévoile des détails sur les abus sexuels dont elle a été victime, y compris durant la nuit de son overdose.

"Je sais que ce que je suis sur le point de dire va choquer. Mais quand j’étais adolescente j’ai été dans une situation similaire… j’ai perdu ma virginité dans un viol", a expliqué Demi Lovato qui est aujourd’hui âgée de 28 ans. Demi Lovato ne donne pas d'informations sur son agresseur mais elle explique simplement qu'elle était"membre de ce groupe Disney" lorsque cela s'est produit et qu'elle était contrainte de côtoyer son agresseur tout le temps durant les tournages.

Qualifiant l’incident de "mon histoire #MeToo", elle dit avoir dénoncé son agresseur qui n’a néanmoins pas été inquiété.